header
arrow Accueil arrow Présentation English | Italiano | Deutsch
arrow
Menu
Accueil
Le Blog
La Boutique
Liens vers les Problèmes
Liens vers les Solutions
Femme-médecine
Présentation
Consultations & Traitements énergétiques
Ateliers & séminaires
Spécial Suisse
Démocratie
Adresses
Photographies
Lettres au Peuple Suisse
Lettres au Conseil Fédéral
Orgonite-Infos
Qu'est-ce que l'Orgonite?
Vos expériences (ex-témoignages)
Orgonisation (Gifting)
Galerie
Fabrication & Matériaux
Fabrication & Matériaux
Questions-Réponses
Articles sur l'Orgonite
Editions Spéciales
CHAUDS les Dossiers!!
Téléchargements


arrow
Présentation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Mara   
17-11-2005
Image
Aussi loin que l’on remonte dans les sociétés humaines, on retrouve les traces des hommes et femmes "médecine" qui s’appelaient aussi, et s’appellent toujours: guérisseurs, guérisseuses, thérapeutes, chamanes ou shamans, ou d’autres noms encore, suivant leur contrée d’origine.

La racine du mot médecine est: medium - comme dans media, méditation, médiateur... autrement dit: intermédiaire.

Une femme-médecine, un chamane ou autre, étaient et sont toujours des intermédiaires entre les différents royaumes, visibles et invisibles. C’est ainsi qu’ils guérissaient, c’est ainsi qu’ils guérissent - et le fait que notre glorieuse civilisation occidentale nie (officiellement, tout du moins) ces royaumes invisibles, ou autres dimensions, ne les empêchent évidemment pas d’exister.

J’ai donc décidé un jour de reprendre cet ancien nom de femme-médecine pour les raisons suivantes: 
1. d’abord, parce que je le fus et parce que je le suis (bien que cette fonction s'exerce aujourd'hui différemment dans les cités que dans la Forêt),
2. ensuite, parce qu’il englobe une large partie de mes recherches, expériences, connaissances et pratiques,
3. ensuite encore, parce que “femme-médecine” ne figure pas dans la liste des professions reconnues - et j’ai la faiblesse de trouver ce point particulièrement plaisant ;o), 
4. et enfin, parce que l’allopathie qui nous est imposée ose s’appeler “médecine” - et “traditionnelle” en plus! - et s'attribuer l'exclusivité de ce terme. Elle peut ainsi poursuivre de ses foudres les authentiques médecins qui se détournent de ses voies inhumaines et refusent de continuer à empoisonner leurs patient(e)s. 

Le sytème médical officiel ayant définitivement vendu son âme aux destructeurs de la planète et de tous ses règnes, il faut bien que les véritables médecins et guérisseurs ET le Peuple s’unissent pour la destituer une bonne fois pour toutes. De façon pacifique, autant que faire se peut. C’est aussi l’une des raisons d’être de ce site.

Cependant, je suis aussi une chercheuse insatiable et me figer dans un rôle (de femme-médecine ou d’autre chose) n’est pas vraiment ma tasse de thé. Quelles qu’elles soient, les étiquettes sont toujours des prisons.

Voilà, vous savez l’essentiel, s’pas? ;o)
Le reste, s’il vous intéresse, vous le découvrirez au cours des articles, dossiers, blogs...

Bien à vous,

MaRa

-*-

 

 

 
arrow
Recherche sur le site






   
       
arrow
arrow arrow arrow arrow arrow
arrow